il y a 3 semaines

La 42e Conférence Mondiale du Scoutisme historique a rassemblé le Mouvement virtuellement et a porté son regard vers l’avenir

La 42e Conférence Mondiale du Scoutisme s’est terminée sur une note positive avec plus de 2.300 participants représentant 170 Organisations Scoutes Nationales se connectant du monde entier pour prendre part aux cérémonies de clôture de l’événement. Cette conférence était la plus grande de l’histoire de l’OMMS, et c’était la première fois que l’événement était organisé virtuellement, ce qui constitue une innovation pour le principal mouvement de jeunesse éducatif du monde. 
 
Au cours de l’événement de cinq jours, qui s’est déroulé du 25 au 29 août 2021, les délégués et les observateurs ont rejoint l’événement virtuel pour revenir sur les réalisations des quatre dernières années, depuis la dernière réunion de la Conférence à Bakou, en Azerbaïdjan, et pour prendre des décisions clés qui guideront l’avenir du Mouvement Scout pour la période triennale 2021-2024. La conférence était précédée par le 14e Forum des Jeunes du Scoutisme Mondial, qui a donné à 700 jeunes une occasion unique d’apprendre et de se développer tout en apportant leur contribution aux décisions prises pendant la conférence. 
 
 
 
Relier notre monde en tant que citoyens du monde actifs
 
Les délégations des Organisations Scoutes Nationales (OSN) ont eu la possibilité de prendre part à des séances en petits groupes et à des ateliers pour renforcer leurs capacités et rencontrer les partenaires de l’OMMS. Les sujets des ateliers se sont concentrés sur certains des thèmes majeurs de la dernière période triennale, notamment la croissance des effectifs, l’action environnementale, la diversité et l’inclusion, la protection des enfants et des jeunes, ainsi que la contribution du Scoutisme à la paix et au développement durable par le biais d’initiatives éducatives telles que les Messagers de la Paix, les Scouts pour les ODD et la Tribu de la terre. 
 
Des partenaires mondiaux ont organisé des séances, notamment WWF sur la façon dont les OSN peuvent tendre vers la neutralité carbone, tandis que le HCR a souligné comment le programme des jeunes du Scoutisme peut être étendu pour inclure les jeunes migrants, les réfugiés et les personnes déplacées. Des représentants des 6 grandes organisations de jeunes ont également participé à un débat sur la manière dont l’éducation non formelle peut favoriser l’engagement et le développement des jeunes dans la période post-pandémique. 
 
En se penchant sur la période triennale écoulée, la Conférence a souligné la forte croissance et la résilience du Mouvement, ainsi que la réponse collective du Scoutisme pour soutenir les communautés et les jeunes touchés par la pandémie de COVID-19. L’ajout récent de trois nouvelles Organisations Membres et les plus de cinq millions de Scouts qui ont rejoint le Mouvement sont des signes que le Scoutisme reste une opportunité éducative active, dynamique et transformatrice pour les jeunes et les bénévoles du monde entier. 
 
La Conférence a également mis en évidence les centaines de services, soutiens et autres interactions directes fournis grâce aux services de l’OMMS aux Organisations Membres depuis 2017, permettant aux OSN de renforcer leurs capacités dans tous les domaines, de la bonne gouvernance à l’implication des bénévoles, en passant par le travail autour du Programme des jeunes. 
 
Une expérience virtuelle réunit les responsables du Scoutisme
 
La production de la 42e Conférence Mondiale du Scoutisme a été assurée par une équipe enthousiaste de 400 bénévoles et employés de toutes les régions scoutes qui ont travaillé pendant des mois pour organiser cet événement marquant, réinventé virtuellement cette année en raison de l’impact de la pandémie de COVID-19. 
 
 
 
Une plateforme numérique spécialement conçue pour la conférence a permis aux participants des quatre coins du monde d’accéder au programme d’activités de l’événement et d’y participer. La plateforme présentait une variété de fonctions participatives et d’éléments de ludification utilisés tout au long des plénières en direct, des ateliers, des séances en petits groupes et d’autres parties de la plateforme. Une autre innovation de la conférence a été l’introduction d’un système de vote électronique dédié pour permettre la prise de décision pendant l’événement. 
 
L’espace d’exposition virtuel a offert aux Organisations Membres et à d’autres partenaires clés une chance de présenter leurs bonnes pratiques, leurs programmes et leurs événements. Un certain nombre d’événements parallèles et de séances de réseautage ont également permis aux participants de se rencontrer à distance et de retrouver des amis scouts, anciens et nouveaux, venant du monde entier. 
 
« L’essence du Scoutisme, c’est l’autonomisation, l’apprentissage interculturel, c’est créer des liens au sein de nos communautés et partout dans le monde. Pendant la 42e Conférence Mondiale du Scoutisme, les Organisations Membres ont pris des décisions clés pour définir les priorités du travail de notre Mouvement pour la période triennale à venir. L’événement a été une source d’inspiration en nous rassemblant tous virtuellement pou façonner l’avenir du Scoutisme dans les prochaines années » a réagi Djuna Bernard, vice-présidente de la 42e Conférence Mondiale du Scoutisme.
 
Parmi les mesures de protection strictes mises en place pour l’événement virtuel afin de garantir aux participants une expérience sûre et inclusives, il y avait des cours obligatoires À l’abri de la maltraitance, la cellule d’écoute, la supervision du chat en ligne et une équipe dévouée de bénévoles et employés disponibles pour répondre à tout problème de sécurité.
 
Principales conclusions et décisions de la Conférence
 
Les délégués de la 42e Conférence Mondiale du Scoutisme ont voté pour élire les 12 membres votants du Comité Mondial du Scoutisme pour la période triennale 2021-2024. Après cette décision, les membres votants ont choisi Edward Andrew « Andy » Chapman (États-Unis d’Amérique) comme président du Comité, ainsi que Jo Deman (Belgique) et Sarah Rita Kattan (Liban) pour la vice-présidence du Comité pendant la période triennale 2021-2024. Six Jeunes conseillers, qui contribueront à la prise de décision du Comité, ont été élus lors du 14e Forum des Jeunes du Scoutisme Mondial qui a eu lieu avant la conférence.
 
 
Un amendement à la constitution de l’OMMS stipulant que les normes d’À l’abri de la maltraitance deviendront une condition sine qua non pour obtenir le statut de membre a été adopté par la Conférence à 99% des voix. L’adoption de cet amendement constitutionnel envoie un signal fort de la part des Organisations Membres sur leur engagement à garantir que le Scoutisme est un environnement sûr et inclusif sans préjudice ni maltraitance pour les enfants, les jeunes et les adultes bénévoles impliqués à tous les niveaux du Mouvement.
 
Une série de résolutions de Conférence ont également été débattues et votées par les Organisations Membres au cours de l’événement. Les résolutions reflètent les domaines de travail prioritaires pour le Mouvement au cours de la prochaine période triennale. Certaines des résolutions clés qui ont été adoptées par Conférence concernent la conformité et un soutien accru autour de la protection des enfants et des jeunes, l’élaboration d’une stratégie pour l’impact climatique pour que le Mouvement atteigne la neutralité climatique, ou encore le renforcement de l’implication des jeunes dans le Scoutisme en mettant en œuvre une stratégie d’engagement des jeunes et en améliorant la participation des jeunes au Comité Mondial du Scoutisme.
 
Trois nouvelles Organisations Membres ont été officiellement accueillies lors de cette Conférence, portant le nombre de membres officiels de l’OMMS à 172 Organisations Scoutes Nationales représentant 57 millions de jeunes à travers le monde. Ce sont celles du Viêt-Nam, de l’Afghanistan et des Îles Salomon. 
 
Enfin, la Conférence a décidé que le 26e Jamboree Scout Mondial serait organisé en 2027 par l’Organisation Scoute Nationale Polonaise, Związek Harcerstwa Polskiego, que le 17e Moot Scout Mondial en 2025 serait organisé par l’Organisation Scoute Nationale Portugaise, Federação Escutista de Portugal, et que la 43e Conférence Mondiale du Scoutisme sera accueillie par la Fédération Égyptienne du Scoutisme en 2024.
 
En regardant vers l’avenir, les objectifs proposés pour le Plan triennal mondial ont été approuvés par les Organisations Membres pendant la conférence pour être mis en œuvre de 2021 à 2024. La version finale du Plan triennal, qui sera désormais soumis à un examen objectif et à l’approbation du Comité Mondial du Scoutisme, guidera le travail stratégique du Mouvement Scout dans la réalisation de sa stratégie pour le Scoutisme, Vision 2023

Vous pourriez être intéressé par

il y a 3 semaines

Temps forts de la quatrième journée de la Conférence Mondiale du Scoutisme

La quatrième journée de la 42e Conférence Mondiale du Scoutisme a été remplie de décisions, mais aussi d’annonces importantes pour l’avenir du Scoutisme. Nous…
il y a 3 semaines

Annonce du Président et des Vice-présidents du Comité Mondial du Scoutisme 2021-2024

Edward Andrew « Andy » Chapman des États-Unis d’Amérique a été élu Président du Comité Mondial du Scoutisme(CMS) pour la période triennale 2021-2024, aux côtés…
il y a 3 semaines

La Conférence Mondiale du Scoutisme a choisi l’Égypte comme hôte de son prochain événement en 2024

La 42e Conférence Mondiale du Scoutisme a élu aujourd’hui la Fédération Scoute Égyptienne pour accueillir la 43 Conférence Mondiale du Scoutisme en 2024. La…

Share

La 42e Conférence Mondiale du Scoutisme historique a rassemblé le Mouvement virtuellement et a porté son regard vers l’avenir